Consultations individuelles
du nez français dans
des boutiques de Minsk

par Masha Bunos
Juin 2015
La période estivale est riche en odeurs. On y trouve facilement de l'herbe fraîchement coupée, de la mer à l'aube, des fruits exotiques et beaucoup de fleurs... Même une petite goutte de Chanel №5 peut faire déborder le vase de l'élégance.
Le choix d'un parfum est fait en fonction du type de peau
Comment choisir son parfum estival ? Nous l'avons demandé à Jean-Jacques Japhet, parfumeur français lors de notre promenade dans les parfumeries de Minsk.

On peut lire dans les magazines français que le choix d'un parfum dépend de la couleur des cheveux. C'est faux. Ce choix est fait en fonction du type de peau. La peau sèche et très lisse, par exemple, ne pourra pas porter longtemps d'une odeur fine ou légère, commence son rituel des senteurs M. Japhet.
Nous sommes dans une boutique de la chaine des parfumeries.

Que d'espace libre ! s'étonne l'expert. – En France, nous cherchons profiter au maximum de l'espace dans la boutique. On y installerait des stands et des étalages supplémentaires. C'est un vrai supermarché de beauté.

Et comme dans un bon supermarché, chaque cliente y trouve de quoi se faire plaisir. On y voit des filles très jeunes a la recherche d'un mascara à un prix abordable mais aussi une femme d'affaires très élégante à des préférences plutôt classiques en matière des marques.

- On regrette que le choix de nos clientes se fasse très souvent en faveur des marques mondiales dont Chanel, Dior ou Gucci, témoigne un conseiller d'une boutique des parfums rares et peu connus à l'international.

–On aimerait bien proposer à chaque Biélorusse sa fragrance à elle. Il faut chercher auprès des petits parfumeurs qu'on fait découvrir au Bélarus.

Cette petite parfumerie située dans un grand centre commercial de Minsk a un goût prononcé pour les petits créateurs français dont ceux qui tiennent leurs boutiques dans le vieux et chic Marais parisien.
On poursuit notre promenade pour entrer dans une boutique d'une autre grande chaîne de Minsk «Zvezda» qui est en pleine promotion de la «Terre d'Hermès» dont le créateur, apprendra-t-on plus tard, est le «nez» dans la société de Jean-Jacques Japhet.

La jeune conseillère nous présente avec enthousiasme la nouvelle Collection des jardins, parfums pour femme chez Hermès, pour m'orienter enfin vers «Un jardin sur le toit».

Ce jardin caché existe pour de vrai en plein Paris sur le toit de la Maison Hermès 24, rue Faubourg Saint-Honoré.

- Si vous croyez que c'est vous qui choisissez le parfum, vous avez tort. C'est aussi lui qui vous choisit ! Il doit non seulement vous convenir au moment de l'application mais se porter différemment tout au long de la journée en vous rajoutant de nouvelles notes, a rajouté M.Japhet après avoir complimenté le travail de la conseillère.


Un mois plus tard je me retrouve chez Sephora à Paris où mon oeil tombe sur l'étalage Hermès. Une conseillère le remarque et me suggère sans hésiter un nouveau parfum très léger avec des notes de la fraîcheur estivale spécialement conçu pour la femme de la grande ville.
Crédit photos © perfumer.site , tcugumy.blogspot.com
Made on
Tilda