Normandie - Bretagne - Paris - Île-de-France : faire connaître le marché biélorusse

par Masha Bunos
Septembre 2015
En septembre dernier, une sériede réunionsd'information sur le potentiel des marchés azerbaïdjanais, arménien, géorgien et biélorusse s'est tenue en Normandie, Bretagne et Paris-Île-de-France. Organisés par les CCI Paris Île-de-France, CCI International Normandie et Bretagne Commerce International, les événements réuni autour de la table les consultants Stéphan Montalbano (France), Ludovic Girod –(France-Géorgie) et Eugénia Bounoce (Bélarus) en face des représentants du business français.
Les experts ont eu la possibilité de présenter le potentiel de leurs marchés et mener des négociations B2B avec notamment plus de 40 entreprises intéressées par le marché biélorusse.

Parmi les interlocuteurs normands on comptait ceux des fermes ostréicoles, des fabricants du cidre et du calvados tout comme des concepteurs industriels des solutions des problèmes de corrosion technologies de détection.

En Bretagne il s'agissait de l'alimentation et de la santé animales, élevage porcin, ovin et bovin, machinismes agricoles et de la participation des délégations biélorusses aux salons professionnels dans l'UE.

En Île-de-France les négociations portaient sur l'ingénierie, BTP, commerce des produits laitiers, pâtisserie fine ainsi que la certification ou industrie pharmaceutique.

Certaines entreprises françaises venues aux événements ont déjà des projets en cours au Bélarus ce qui permettrait d'envisager de nouvelles formes de coopération dont le développement des franchises, l'export des produits biélorusses sur le marché européen et des pays d'Afrique, la délocalisation des sites de production, le transfert des technologies ou la création des joint ventures.
Фотография © pinterest.com
Made on
Tilda