Les pays Baltes, nouvelle destination pour le Made in France en 2021 ?

La crise sanitaire encourage à repenser sa stratégie d’exportations en se concentrant davantage sur les marchés plus proches et, dans l’idéal, sans aller au-delà des frontières européennes. Dans cette optique, les pays Baltes se révèlent comme une destination peu connue mais curieuse à explorer par les PMI / PME françaises. 

Quelle clientèle viser ?

  • marché de consommation de 4.6 mln d’habitants dont 70% sont citadins voire citadines (54% de population féminine) ;
  • salaire moyen de 1 100 euros, légèrement plus élevé qu’en Pologne ;
  • consommateurs partageant les valeurs européennes, appréciant la qualité du produit et le service attentionné.  

Depuis les années 1990, le nombre d’expatriés en provenance de l’Europe de l’Ouest (Russie, Bélarus, Ukraine, Pologne) ne fait que croître. D’où, les diasporas traditionnelles : polonaise à Vilnius ou russe à Riga. Il s’agit alors d’une communauté cosmopolite parlant anglais, russe, polonais au carrefour des coutumes de consommation. Pour aller plus loin, nombreux sont les acteurs russes et biélorusses parmi les décideurs des milieux d’affaires lituanien et letton. Les touristes venant du Bélarus, de Russie ne sont pas non plus à négliger. Ils y viennent en weekend et en vacances, investissent dans l’immobilier et délocalisent leurs affaires : 80 entreprises IT biélorusses ont déposé leurs dossiers de relocalisation depuis le début de la crise d’août dernier. 

Vu de l’Europe de l’Ouest, faisant partie du même régime douanier et de la zone de l’euro, ces marchés sont ouverts aux investissements et présentent des opportunités de délocalisation, notamment, dans les secteurs de l’agrotech, de l’industrie textile, de la verrerie ou de la télécom. 

De quoi faire dans le tourisme ?

L’architecture médiévale pour Vilnius, ou Art nouveau pour Riga, la côte baltique avec la grande culture de l’ambre et les traditions du tourisme de récréation offre une gamme recherchée d’activités de qualité pour les clients les plus exigeants. L’accessibilité par voie aérienne depuis les grands aéroports européens à 2h40 de vol depuis Paris et de Nice jusqu’à Vilnius ou Riga présente également un avantage logistique important.

Au croisement des chemins routiers, ferroviaires, maritimes et aériens, les pays Baltes sont une sorte de plaque tournante entre l’UE d’un côté et l’Union douanière (Russie, Bélarus, Kazakhstan), la Chine de l’autre. Les traditions agrcioles, artisanales, industrielles et d’accueil des pays Baltes relèvent du patrimoine européen commun. Je proposerais de suivre l’exemple des pays Scandinaves qui en font leur point de commerce stratégique clé afin de conquérir non seulement le client local mais aussi celles et ceux qui se déplacent de l’Est à l’Ouest.

Eugénia Bounoce
Expert en commerce international, associé chez France Group

Pour en savoir plus, consultez nos présentations sur les opportunités de coopération : Lituanie, Lettonie.

Crédit photos © France Group, Magnetic Latvia Travel

#FGMagazine